Le cheval de trait du Nord

un cheval de trait du nord durant un concours

Ce cheval de trait, né dans la région du Hainaut français, a peut-être une origine aussi ancienne que celle des Ardennais descendants du cheval de Solutré car le Trait du Nord appartient à la même famille. En effet, au début du XIXe siècle, l’Ardennais, le Boulonnais et surtout le Trait Belge ont joué un rôle essentiel dans la fixation de la race. Dès 1903, un Livre Généalogique est créé pour le cheval “Ardennais type du Nord” qui sera appelé en 1913 “Trait du Nord” jusqu’en 1965, pour redevenir “l’Ardennais du Nord”, puis à nouveau “Trait du Nord” en 1994.

 

un cheval de trait du nord durant un concours

 

 

Caractère et aptitudes du cheval

D’un caractère doux et facile, ce cheval équilibré est résistant, énergique, rigoureux. Foulées remarquables au trot.

Utilisations du cheval

Toujours utilisé pour les travaux agricoles, le débardage des bois, le Trait du Nord montre ses aptitudes pour le tourisme équestre, l’attelage de loisir et même de compétition.

Pour en savoir plus : le trait du nord

Morphologie du cheval

Tête petite, très souvent camuse. Naseaux larges. Oreilles courtes. Corps de type bréviligne, massif, compact, fortement charpenté. Encolure de longueur moyenne, puissante, souvent rouée. Garrot noyé dans la masse musculaire. Poitrail large et musclé. Poitrine profonde. Dos droit, court. Rein large, musclé. Croupe double, massive. Membres forts, puissants. Ossature importante. Articulations accusées. Canons et paturons courts garnis de poils abondants. Sabots larges et solides. Robe: bai, rouan, aubère, plus rarement alezan. Crinière abondante. Taille: de 1,62 à 1,70 m. Poids des mâles adultes: 1 000 kg.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Des conseils et bons plans livrés tous les mois dans votre boite mail.