Le cheval de trait Belge

le cheval de trait belge

Le cheval Belge préhistorique de la Meuse, dont les ossements ont été trouvés dans les cavernes de la Lesse, devait avoir une taille de 1,40 m. On admet l’existence simultanée de chevaux de forte ossature, peut-être les ancêtres du cheval des Flandres (Flander), maintenant disparu, qui servait de destrier au Moyen Âge. Il était massif et mesurait de 1,60 à 1,75m. Avant les efforts d’uniformisation de la race chevaline Belge, celle-ci se distinguait, jusqu’au XIXe siècle, en variétés propres à chaque région.

 

le cheval de trait belge

Citons:

–   La variété Ardennaise avec le Grand Ardennais (en fait des Brabançons), et de petits Ardennais originaires de Condroz.

–   La variété Condruzienne (cheval Condruzien, Condroz ou Belge Moyen), cheval de gros trait rapide qui constituait une forme intermédiaire entre le Brabançon et le petit Ardennais.

–    La variété Brabançonne (cheval Brabançon ou Brabant ou Grand Belge) avec 3 centres d’élevage, dans l’ancienne province du Brabant, au centre de la Belgique:

Les chevaux de la vallée de la Dendre, appelés “Gros de la Dendre”, lourds, trapus à forte ossature et à puissante musculature. Robe bai clair. À l’origine de la célèbre lignée d’Orange.

Les chevaux du pays de Nivelles, appelés “Gris de Nivelles”, plus élégants, plus distingués que les précédents, avec des membres plus fins. Robe grise, aubère ou rouanne. Bayard a fourni la lignée la plus importante.

Les chevaux de la vallée de la Méhaigne dénommés “Colosses de la Méhaigne”, lourds, très osseux, anguleux, très énergiques. Robe: bai foncé. Un des principaux étalons fut Jean I.

Du brassage de ces trois lignées est sorti le “cheval de Trait Belge” qui est la résultante d’un long travail de sélection de l’ancienne race de chevaux Brabançons. Parmi les fondateurs des lignées du milieu du XXe siècle, Albin d’Hor a transmis un type d’une rare noblesse avec un arrière-train d’une puissance extraordinaire.

Le Trait Belge a joué un rôle important dans la création de nombreuses races de Trait Lourd (Ardennais, Trait du Nord, Shire, Clydesdale, Suffolk Punch, Trait Irlandais, etc.). Le Trait Belge Américain peut atteindre une taille de 1,90 m.

Caractère et aptitudes du cheval

Ce cheval est calme, docile, vaillant. Rustique, doté d’une grande résistance, il est fort, agile. Il serait le plus puissant cheval de trait au monde. Ses allures sont bonnes.

Utilisations du cheval

Travaux agricoles, trait lourd, débardage forestier et attelage.

Pour en savoir plus : le cheval de trait belge

Morphologie du cheval

Tête assez petite, carrée. Profil rectiligne ou légèrement concave. Ganaches souvent prononcées. Oreilles petites. Yeux petits. Corps court, compact, puissant. Encolure courte, musclée avec une base très large, rouée. Garrot bas. Épaules longues, très musclées, inclinées. Poitrail large. Dos court, large. Reins larges, musclés. Arrière-main particulièrement puissante. Croupe musclée, arrondie, double. Membres courts, épais, puissants. Articulations sèches et larges. Fanons. Pieds grands, assez résistants. Queue implantée bas. Robe: la plus fréquente est rouan vineux avec crins et extrémités noirs. Également alezan, bai, isabelle ou gris. Taille: de 1,60 à 1,70 m.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Des conseils et bons plans livrés tous les mois dans votre boite mail.